jeudi 16 avril 2015

Seppuku


Bonjour à tous,

Quelques mois sans nouvelles mais hé ! Il faut bien que j'écrive les projets dont je viens vous parler ici, après tout. 
Et justement, me voilà pour évoquer mon dernier roman, qui vient tout juste de paraître chez TRASH Editions et qui a pour titre Seppuku

Mais tout d'abord, qu'est-ce donc que TRASH Editions ? Et bien comme la seconde partie de sa dénomination l'indique, c'est un éditeur littéraire. Et la première partie... et bien elle donne un indice subtil sur le genre dans lequel il est spécialisé. TRASH Editions se revendique en effet comme l'héritier de la défunte - mais mythique - collection GORE, chez Fleuve noir. 
Ainsi, les romans parus chez cet éditeur sont des plus variés (vous y trouverez du polar, du fantastique, de l'historique, etc.) mais ont pour point commun de verser dans la violence la plus outrancière. Aucune limite aux dépravations littéraires que vous pourrez y lire : ça suite l'ichor écarlate, ça suppure le pus le plus blanchâtre, ça éjacule de la semence fétide, ça bave une salive glaireuse... Bref, c'est sale, ça pue et c'est déconseillé aux âmes sensibles !
Pour autant, attention ! Littérature populaire : oui ; mauvaise littérature : non ! Les romans de TRASH Editions partagent un autre point commun : ils sont bien écrits. On peut en effet dépeindre les scènes les plus gorasses sans se départir d'une belle plume - ce n'en est même que plus efficace. D'ailleurs, la liste des auteurs ayant déjà officié chez cet éditeur est plutôt parlante : Brice Tarvel, Nelly Chadour, Julien Heylbroeck, Philippe Ward, Robert Darvel, Christophe Siebert, Willy Favre, Kriss Vilà, et encore quelques autres tout aussi talentueux (ou talentueurs, vu les textes accouchés !). 
Du point de vue de la forme, TRASH Editions publie ses livres dans un format très attractif : c'est du poche, sous une couverture en général du plus mauvais goût (mais toujours superbement évocatrice), teinté d'un beau rouge sang et pour un prix modique ! Une belle collection qui donne réellement envie d'en faire partie. 
Aussi, quand les mystérieuses entités (que l'on compare parfois à des Cénobites) à la tête de TRASH Editions m'ont demandé de leur écrire un roman, je n'ai pu qu'accepter - déjà car c'était un honneur,  mais surtout parce que sinon j'étais promis à un enfer éternel de torture dans un univers non-euclidien. Toutefois, le gore : ce n'est pas vraiment mon genre de prédilection... J'ai donc réfléchi longuement et j'ai finalement opté pour ce que je sais faire de mieux : de l'action - mais cette fois-ci, de l'action bien sanglante façon boucherie violente et sans concession. Et parmi mes inspirations, j'avais exactement ce qu'il me fallait.

Ainsi donc est né Seppuku
Le titre l'indique : ce roman est un chambarra littéraire, c'est à dire un récit de samurai. Un genre qui se marie très efficacement au gore donc : les katanas sont connus pour leur tranchant aiguisé, après tout ! Ainsi, Seppuku s'est-il nourri au sein généreux du cinéma d'exploitation japonais : de la saga Baby Cart à l'anime Ninja Scroll - avec même une pointe notable de hentai tentaculaire. 
Le récit est assez simple et linéaire, mais émaillé de nombreuses scènes d'action et de combats dantesques. Le fantastique a toute sa place également dans ce roman. Rapide résumé : jeune guerrier à peine sorti de son académie de sabre, Naigo Kurogane se voit massacré avec tous ses compagnons d'arme par un groupe de monstres inhumains - les Onis de Nagaki. Ressuscité par un Maître du Yin et du Yang sous la forme d'un cadavre ambulant et armé d'une lame maudite, il se lance à la poursuite de ses assassins dans un seul but - la vengeance ! Accompagné par une prêtresse d'Amaterasu, il devra se hâter car les Onis de Nagaki ont un funeste projet en vue - qui pourrait bien causer la perte de l'Empire du Soleil levant ! 
Si vous aimez les samurai, les combats furieux agrémentés de geysers de sang, les démons aux pouvoirs aussi étranges que répugnants, les scènes de sexe qui finissent dans les tripes et le sperme et le tragique à la japonaise : il y a de fortes chances que vous appréciiez Seppuku ! Attention cependant, comme l'indique l'éditeur : "pour adultes consentants" seulement...

Seppuku vient tout juste de sortir de chez l'imprimeur mais est déjà disponible sur la boutique en ligne de TRASH Editions. D'ici quelques jours, il sera en rayons chez les divers libraires qui n'ont pas honte et acceptent de commander chez cet éditeur. 
A noter, si vous souhaitez en apprendre plus sur TRASH Editions, qu'un petit dossier sera consacré à cet éditeur dans le Di6dent n°12 - à paraître sous peu. 
Pour ma part, j'espère ce que ce court roman vous plaira. N'hésitez pas à m'en faire des retours. Et rendez-vous... la prochaine fois que j'aurai une actualité à vous présenter ! 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire